Quelques réflexions sur une éthique du numérique

Geneviève Castagnet – animatrice du lab éthique et déontologie

« Ce sont les frontières entre l’homme et la machine, le sujet et l’objet, entre le vivant et le non vivant, le vivant et le virtuel qui s’estompent. Les nouvelles technologies sont le feu moderne de Prométhée ; ce désir d’immortalité et d’infini qui serait propre à l’homme pourrait être assouvi par le renoncement à l’intégrité de sa nature biologique en modifiant artificiellement son corps grâce à des machines crées par lui. Mais à trop vouloir s’approcher du soleil, ne risque-t-on pas de se brûler les ailes comme Icare ? »

La suite de l’article sur :

https://fr.linkedin.com/pulse/quelques-r%C3%A9flexions-sur-une-%C3%A9thique-du-num%C3%A9rique-fieux-castagnet

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s